Le mois de juin est la pleine saison de la cerise. Ce petit fruit rouge délicieux est considéré comme le plus important de la saison. Connaissez-vous ses vertus ?

Un vrai cocktail d’antioxydants
La cerise contient les anthocyanines, qui lui donnent sa couleur rouge. Ces antioxydants empêchent la formation d’enzymes liéés aux inflammations et aident ainsi à soulager les douleurs articulaires et musculaires. Ils participent également à la protection cellulaire contre le vieillissement.

Elle contient aussi la quercitrine qui est un flavonoïde, un antioxydant connu pour protéger des maladies cardiovasculaires (notamment en régulant le taux de cholestérol) et pour la prévention des maladies cancéreuses.

Ce fruit rouge est très riche en vitamine C et vitamine A. En consommant environ 120 g de cerises, vous couvrez 20 % de vos apports journaliers en vitamine C et 25 % en vitamine A. La vitamine C permet de renforcer le système immunitaire alors que la vitamine A joue un rôle dans la prévention de la santé des yeux. Ces deux vitamines ont également des propriétés antioxydantes importantes.

Une bonne source de fibres
La cerise est riche en pectine, fibre soluble qui aide à faire baisser le taux de <> cholestérol sanguin. Ce fruit permet de calmer la faim. Pour 100 g de cerises, vous obtiendrez 1.6 g de fibres.
La cerise est considérée comme un parfait allié digestion et un remède naturel contre la constipation, en raison de la présence de sorbitol dans ses sucres qui entraîne une légère action laxative.

Un aliment diurétique naturel
Grâce à sa richesse en potassium, la cerise est un fruit diurétique (favorise l’élimination des urines) qui aide à nettoyer le corps et participe à la détoxication de l’organisme. La cerise participe aussi au confort intestinal et protège les cellules du tube digestif, ce qui améliore l’absorption des nutriments.

ASTUCE “ventre plat”
Utilisez la queue de cerises comme dépuratif et diurétique. En infusion, les queues de cerises sont diurétiques, rafraîchissantes et vous permettront d’atténuer les effets de la rétention d’eau.
“Faites sécher une poignée de queues de cerises. Faites les tromper dans un 1/2 litre d’eau froide. Portez à ébullition, puis laissez infuser pendant 20 minutes”.

LES DERNIERS ARTICLES


La Clémentine un concentré d’énergie

Posté le


طورطة التفاح المقلوبة

Posté le